Col de chemise homme, pourquoi, comment, lequel choisir ? Vous voulez tout savoir ?

A. Introduction, vous allez tout savoir sur les cols de chemise !

La chemise est au départ un sous vêtement, donc par définition invisible. Toutefois son évolution au fil de l’histoire en a fait un élément incontournable de la garde robe. Le col de chemise est devenu la partie plus visible de ce vêtement et il occupe une place primordiale car proche du visage. D’où cet article parmi les articles du blogue sur les cols de chemise d’abord pour des besoins personnels d’achat de chemises et ensuite pour des raisons professionnelles. De plus, tout le monde se pose un jour la question : quels cols de chemise choisir ? Nombreuses sont les règles à suivre en fonction de multiples paramètres. Suite à la consultation de nombreux sites spécialisés, voici le résultat de ces recherches qui laissent un sentiment d’inconfort à ce moment mal identifié.

En guise de mise en bouche, ci-dessous une compilation de visuels disponibles sur internet sur les principaux sites traitant du col de chemise. Avant d’en extraire quelques observations les voici :

Images des sites : Figaret, Elégance Tailor, Les Optimistes, Comme un Camion, Lanieri et Bonne Gueule.

A y réfléchir un peu, je crois avoir découvert deux sources de relative insatisfaction en étudiant les cols de chemise (rassurez-vous le malaise fut de courte durée et n’a quasiment pas laissé de séquelles, enfin je pense…).

En premier lieu, n’étant pas un historien du col de chemise, une constatation s’impose. Autant le consensus est présent pour le nom des cols mao, officier, cubain ou cassé, autant rien n’est moins évident pour tout le reste. Pour les cols anglais, la dénomination est encore maitrisée cependant quand il s’agit de se faire une idée du col anglais ou français, le sujet devient plus délicat. Oui sur une même source le col italien est plus ouvert que le col français. Toutefois en mixant les sources, il ressort que ce qui est un col français pour certains ne l’est nullement pour d’autres. Bref un chat y perd ses petits.

C'est pourtant simple !
C’est pourtant simple !

En second lieu, mon malaise est entretenu et amplifié par les théories, les explications et la prise en compte de paramètres insoupçonnés. En fonction de l’occasion, du climat, du style, de la forme du visage et de la couleur de la culotte de la belle-mère, les conseils ne sont pas les mêmes. Qu’un peu de connaissance et de bon sens soit nécessaires pour choisir un col de chemise adéquat, oui, mais de là à remettre en cause, preuve à l’appui, la théorie de la relativité… Cela donne mal à la tête, la chemise attendra, vive le t-shirt ! Je m’égare.

Bien, les recherches étant faites en voici le résultat :


B. Pour tout savoir, historique des cols de chemises

Si ce sujet vous intéresse, 2 liens, à mon avis, permettent d’approfondir le sujet. Wikipedia, STIFF COLLAR : Les cols de chemises 1ère partie. N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires et recommandations de lecture.

Images Wikipédia


C. Les différents cols de chemise, connaître pour choisir !

Les différentes parties du col

Parmi les caractéristiques d’une chemise : tissu, boutons, boutonnage, forme du bas, poignets, surpiqure, initiales, profondeur d’emmanchure, profondeur d’encolure, forme du dos, cintrage, largeur de biceps, longueur avant, longueur dos, c’est bien le col qui définit le plus l’impact visuel et l’harmonie de la mise globale. Car le col situé près du visage et directement dans l’angle de vision de l’interlocuteur.

Avant de savoir quel col porter, ci-dessous une présentation des différents cols disponibles 


1 Avant de savoir quel col porter, ci-dessous une présentation des différents cols de chemise disponibles.

1.1 Le col français

Col français
Col français

Le col français aussi dit classique est notre col de référence parmi tous les cols de chemise. C’est le col basique et polyvalent par excellence. L’ouverture du col est moyenne, la largeur de ses pointes se situent autour de 6-7cm. C’est le type de col le plus courant sur les chemises business et sur les chemises décontractées.

  • Se porte sans ou avec une cravate mince et un nœud simple

1.2 Le col italien

Col italien
Col italien

C’est le second type de col de chemise homme le plus répandu. Aussi appelé « col Windsor » car Edouard VIII en est considéré comme l’inventeur (tailleur Hawes & Curtis). L’ouverture du col est plus large que pour le col français. Son ouverture plus large que celle du col français permet des nœuds de cravates plus imposants.

  • Se porte sans cravate ou avec une cravate et un nœud assez large

1.3 Le col anglais

Col anglais
Col anglais

Aussi appelé « tab colar », il aurait été mis en avant par le Prince de Galles durant les années 20. Assez peu porté aujourd’hui à la suite de l’assaut du vestiaire par une mode de plus en plus décontractée. Il possède une faible ouverture et se reconnait facilement par la patte qui relie les 2 côtés du col. Ce système met en valeur le nœud de cravate. Col d’un grand secours pour apporter prestance, assurance et élégance à une mise classique.

  • Se porte forcément avec une cravate et un nœud assez fin.

1.4 Le col américain

Col américain
Col américain

Evidemment d’origine américaine, crée par la maison Brooks Brothers ce col est caractérisé par les boutons qui maintiennent les pointes. Aussi appelé col boutonné. Parfois dit col polo car avant présent sur les chemises des joueurs de polo por éviter que le col ne se redresse au niveau du visage. Col de chemise de style décontracté.

  • Se porte avec ou sans cravate, de préférence pendant les loisirs ou le weekend, idéal avec un blazer
  • Se porte mal avec un nœud papillon

1.5 Le col officier

Col officier
Col officier

Souvent confondu avec le col mao (sans bouton). C’est un pied de col simple et sans rabat, relié par un bouton. Décontracté et moderne, le col officier tiendrait son nom du fait que ce col se trouve sur différentes vestes d’officiers et d’autres uniformes notamment d’origine coréenne.

  • Plus adapté à la saison estivale
  • Se porte évidemment sans cravate ou nœud papillon

1.6 Le col cassé

Col cassé
Col cassé

Descendant du col parricide conçu au 19ème siècle. Col présent dans toutes les collections mais assez peu porté. Parfois appelé col cérémonie car plutôt réservé aux évènements comme par exemple les cocktails, mariages ou célébrations. Caractérisé par deux rabats sur le devant.

  • Se porte avec un nœud papillon ou une lavallière et en général avec un smoking, un frac ou une queue-de-pie

1.7 Le col inversé

Col inversé
Col inversé / image The NINES

Col qui doit son nom aux rabats rentrés à l’intérieur du coup contrairement à un col classique. C’est un col rare de style décontracté.

  • Se porte sans accessoire

1.8 Le col club

Col club
Col club

Très à la mode dans les années 20. », ce col était obligatoire à Eton (école-internat formant les élites de l’Angleterre) au 19e siècle. A ne pas confondre avec un col claudine puisqu’il possède un pied de col ! Aussi appelé col rond. Ce col ne possède pas de pointe, les extrémités sont arrondies. Autrefois répandu, aujourd’hui plus discret, c’est une valeur sure pour ceux recherche l’Elégance Classique. Plus dandy que business, évitez les modèles trop petits.

  • Se porte avec ou sans cravate

1.9 Le col cubain

Col assez peu répandu, original, décontracté mais qui fait merveille l’été à la campagne et surtout sur la cote. Les adeptes de Sean Connery savent de quoi je parle.

  • Se porte sans accessoire

1.10 Le pin colar

Pin collar
Pin collar

Apparu au début du 20ème siècle parmi les cols de chemise. Considéré pas les connaisseurs comme un sommet de style et d’élégance, c’est mon col habillé préféré. Il est caractérisé par une épingle dite de col qui vient relier les deux pointes. Un peu sophistiqué, peu répandu, il met en valeur le nœud de cravate.

  • Se porte obligatoirement avec une cravate.

1.11 Le col boutonné sous pattes

Col boutonné sous pattes
Col boutonné sous pattes

Col caractérisé par des pates sous les pointes qui permettent de boutonner le col. C’est un col élégant et pratique car les pointes sont bien maintenues même porté ouvert et donc sans cravate.

  • Se porte avec ou sans cravate.

1.12 Le col mao

Col mao
Col mao, image Bonne Gueule

Col minimaliste avec un pied de col mais sans rabat. Ne pas confondre avec le col officier qui possède un bouton. Popularisé par Mao Zedong, dirigeant chinois qui portait une chemise avec ce type de col. Style décontracté.

  • Se porte forcément ouvert et sans cravate.

1.13 Le col cutaway

Col cutaway
Col cutaway, image HOWARD’S

Parfois appelé col napolitain, ce col possède des pointes plutôt courtes et très ouvertes, encore plus que pour un col italien. Col de style classique, élégant moderne et très répandu. Pour simplifier les anglais appelle col cutaway « extreme cutaway », et le col italien est appelé « cutaway »… pas simple !

  • Se porte sans cravate ou bien avec mais une cravate plutôt large avec un noeud imposant.

La question classique est quel cols de chemise porter? Réponse, celui que vous voulez car la vie est trop courte pour ne pas porter ce qui plait ! Toutefois certains cols sont plus ou moins adaptés à une occasion et au style visé ou bien à la forme du visage. Sachant pour compliquer le sujet qu’un col réputé pour ne pas être en adéquation avec un cou long, peut le devenir en augmentant la hauteur du pied de col.


D. Cols de chemise, Quel style ? Pour quelle occasion ? Comment choisir ?

– Col mao, col français, col italien, col boutonné, col officier, col cubain, col inversé, col cubain, col boutonné sous pates, col américain.

D2. Pour un style au bureau :

– Col français, col italien, col cutaway, col boutonné sous pate

D3. Pour un style chic et/ou dandy :

– Col club, col inversé, pin collar, tab collar

D4. Pour un style cérémonie :

– Col cassé, col français, col boutonné sous pate, col italien avec pointes assez généreuses

Images : Scavini / Le Figaro, Région Job.com, Pariszigzag, Bonne Gueule


E. Quel Col de chemise choisir en fonction de la morphologie du visage ? Et de la hauteur du cou ?

Les cols de chemise pour homme en fonction de la morphologie de la tête ? En effet, le volume de la tête, la forme du visage et la longueur du cou permettent d’exclure le port de certains cols.
Il est important d’avoir une vision objective de la forme de son visage. En cas de difficultés à s’analyser, il est prudent de demander de l’aide à un proche. L’idée n’est pas d’exclure le port de tel au tel col, l’idée est de faire un choix qui a permet d’obtenir un résultat harmonieux. Normalement l’interlocuteur est sensé regarder son correspondant au niveau du regard et porter son attention sur les échanges et les propos. En cas de mise inadaptée, l’interlocuteur risque de bloquer son attention sur le col, cela nuit à la qualité de l’échange.
Retenons que le choix des cols de chemise vise l’harmonie de volumes et de formes.
Tout cela n’est que de la théorie, aucun visage de ressemble à un autre et il existe une infinité de cols. De plus l’objectif de chacun est personnel, donc comprenons ces règles puis faisons ce qu’il nous plait ! Augmenter la rondeur du visage en portant un col rond et ne pas vouloir se soucier du résultat, c’est avant tout un choix personnel !

Cols de chemise et volume de la tête

Les grosses têtes
Désolé… rien à voir avec notre sujet

Les cols de chemise en fonction du volume de la tête car celui-ci détermine la taille du col. Plus précisément le volume de la tête invite à se diriger vers une ouverture de col plus ou moins prononcée (ouverture = angle formé par les pointes ou la surface entre les pointes

Tête de petit volume : les petits cols, cols peu ouverts, sont adaptés (un gros col fait apparaître la tête encore plus petite). Par exemple opter pour : Col français, col mao, col officier, collar tab, pin collar, certains col club.

Tête de volume moyen : Les cols de taille moyenne sont adaptés (un col très large ou un col très étroit n’est pas idéal sauf à vouloir accentuer le trait. Evitez donc : pin collar, collar tab, col mao et col officier ou encore cutaway, napolitain et italien très ouvert.

Tête au volume généreux : Les cols de chemise généreux, c’est à dire à larges ouvertures sont adaptés (un petit col fait apparaître la tête encore plus grosse). Par exemple opter pour : col napolitain, col cutaway, col italien très ouvert

Cols de chemise en fonction de la forme du visage ?

Visage ovale : Quasiment tous les cols, (nous ne parlons pas ici de la hauteur du pied de col, voir plus bas) sont adaptés à cette forme de visage.

Visages allongés : Les visages en triangle ou en rectangle (en hauteur bien sur…), sont des visages souvent dit allongés. il faudra privilégier des cols qui ne renforcent pas l’effet allongé. Par exemple col: italien, napolitain, club, cutaway voire officier ou mao.

Visages larges : Ils sont souvent des visages ronds ou carrés. Privilégier des cols qui n’augmentent pas l’effet de largeur. Opter pour des cols qui temporisent la largeur du visage. Par exemple col : anglais, américain, col boutonné

Quel cols de chemise en fonction de la hauteur du cou ?

La hauteur du cou détermine la hauteur du pied de col. Sauf à vouloir accentuer un long cou ou un petit cou, il va falloir contrebalancer cette caractéristique. L’idée est toujours ici de se diriger vers plus d’harmonie. Et ne perdons pas de vue que la hauteur du pied de col se choisi précisément lors de la confection d’une chemise sur mesure et cela va sans dire aussi en grande mesure.

Cous longs : Idéalement, choisir une hauteur de pied de col qui arrive à la moitié de la hauteur du cou, lorsque c’est possible (plus compliqué avec un col mao ou un col officier. En prêt à porter, opter par exemple pour un col : italien, anglais, américain, boutonné sous pattes, cubain.

Cous courts : Pied de col court. Chercher à donner une impression de longueur à un cou qui en manque. Les cols de faible hauteur sont à privilégier. Opter par exemple pour un col : cutaway, napolitain, mao, officier.

Donc, pour résumer : Dans un premier temps décider du formalisme souhaité en fonction de l’occasion à venir, cela élimine certains cols. Deuxièmement analyser le volume de la tête, la forme du visage et la hauteur du cou. Enfin, choisir le col qui plait parmi les cols de chemise élus.


Cols de chemise : rigidité et baleines, faire le bon choix

Baleines de col en plastique ou mieux en acier

La rigidité du col : C’est le nombre de triplure qui détermine la rigidité du col. Pour des pointes de cols qui ne se recourbent pas, choisir un col assez rigide. Toutefois attention car plus le col est rigide et plus il est lourd (donc tombe si porté sans cravate) et inconfortable. Pour une utilisation classique, choisir une rigidité moyenne. Pour des utilisations très décontractées, choisir un col souple.

Les baleines de col sont les petites languettent permettant aux pointes de ne pas se déformer.

Les baleines intégrées ne sont pas enlevables et donc passent en machine avec la chemise. Avantage : Pas de perte de baleines possible. Inconvénient, elles ne sont souvent pas assez rigides et marquent le col lors du repassage.

Les baleines de col amovibles sont… amovibles. Il est possible de choisir des baleines bien rigides en plastique ou mieux en métal. Avantages : Ceci permet d’obtenir une meilleure tenue notamment au niveau des pointes. Inconvénient : Sauf à désirer changer de machine à laver, penser à les enlever avant lavage (et à ne pas les perdre).

Cols de chemise sans baleines : Sont souvent concernés les cols américains ou boutonnés (sans objet sur un col mao ou officier). A réserver aux chemises de style décontracté. Les cols ont alors moins de tenue mais sont plus confortables.


F. Conclusion, pas si simple de choisir parmi les différents cols de chemises  ?

C’est simple non ? Oui vous avez raison cela n’est pas si évident en prenant en compte le nombre quasi illimité de cols disponibles, le choix du formalisme dans le sens du style attendu ou bien à contre courant, l’idée d’harmoniser un visage ou au contraire d’en accentuer un trait majeur.

Toutes ces règles pour choisir un col de chemise homme ont le mérite d’exister. Elles sont bien utiles pour les débutants, pour les timides et pour les tempéraments frileux. Ceci étant ces règles ne sont pas des lois ou d’incontournables principes. Elles ne doivent pas occulter la personnalité de chacun. Les objectifs et les goûts sont par nature personnels. Libre à chacun de suivre les règles ou de les dépasser. N’oublions pas que le sujet peut paraître bien futile. Cela doit donc rester un amusement, un moment de plaisir à la recherche d’harmonie. Alors, expérimentons, essayons, faisons des tests et trompons-nous. Laissons s’exprimer notre imagination et défendons nos points de vue. Votre choix ne plaira pas à tout le monde et c’est rassurant.

Conclusion, n’oublions pas que notre (bon) tailleur ou (bon) vendeur saura toujours apporter de judicieux conseils et partager son expérience. Si non, changer de crèmerie !

A bientôt,

Thierry



Tester vos connaissancesNommez les cols ci-dessous


Tableau récapitulatif les Cols de chemises
error: Petit coquin, ce n\'est pas bien !