S'habiller mieux pour être plus heureux

Elégance Classique Sartorial Gentleman

gentleman
signification
et usages

SARTORIAL - GENTLEMAN - DANDY

Sartorial Blog

Recevez les publications en priorité - Recevez la newsletter - Envoyez vos photo conseils

Et des remises sur GENTLEMAN MARKET

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

Blog sartorial pour des solutions à vos tracas quotidiens en matière de style et pour profiter des bienfaits du bien s’habiller. ” S’habiller mieux pour être plus heureux “

 

Comment ? Avec les conseils sur l’élégance et le monde sartorial et avec les dossiers sur les sujets préférés du Gentleman.

 

Finis les soucis de style, de bon matin, face au choix du col de chemise et en avant sur le chemin d’un certain bonheur

Etes-vous prêts ?

QU'EST CE QUI FAIT DE vous,
UN GENTLEMAN ?

Pourquoi s’interroger sur le sens du mot Gentleman ?

Pour en savoir plus, pour briller en société… pas vraiment. Pour devenir un Gentleman ou bien tenter de le devenir ? Ça chauffe. Mais je vais vous indiquer une des véritables raisons pour laquelle vous êtes toujours ici à lire ces lignes. Quand vous entendez une dame qualifier un homme de Gentleman, cela vous pique ? Oui, car vous aimeriez être l’homme en question.

Je vous comprends et je vous indique dans cet article comment faire.

D’où vient le mot Gentleman ? Quelle est son histoire ? Sa signification au fil du temps ? Comment reconnaître un Gentleman ?
Tentons de répondre à ces questions.
Gentleman : Sean Connery
Sean Connery
Gentleman - Daniel Craig -
Daniel Craig

définition

Nom masculin, au départ italien «gentiluomo» (XVIe siècle), il donne « gentilhomme » en français et devient ensuite « gentleman » en anglais.

Homme bien né, bien élevé et distingué.

Gentleman est l’équivalent anglais du mot Gentilhomme. C’est donc naturellement en Angleterre que l’histoire du Gentleman prend naissance. Souvent s’entend le terme Gentleman pour définir certains hommes. Toutefois, qu’elle est la signification contemporaine du mot Gentleman. Le  sens  du  mot  a sans aucun doute évolué avec le temps, pour le mieux ?

Synonymes : Gentilhomme, homme de bien, galant homme, homme du monde, honnête homme. Homme de parfaite éducation faisant preuve de réserve et de distinction.

 

Disons-le de suite, le Gentleman d’aujourd’hui, contrairement aux idées reçues n’est pas juste un homme bien habillé, un homme à la mode. C’est avant tout un homme éduqué se comportant correctement en toutes occasions.

 

Avant de tracer les contours du “gentilhomme” contemporain, voici, un minimum d’histoire.

Gentleman - Cary Grant
Gentleman - Cary Grant
Gentleman à l'époque Georgienne
Gentleman à l'époque georgienne
Gentleman à l'époque Georgienne
Gentlemen à l'époque vitorienne

HISTOIRE DU GENTLEMAN

Historiquement, un Gentleman est un homme d’un bon niveau social possédant des moyens. Il n’a pas véritablement besoin de travailler pour vivre. Cette supposée position sociale induit honorabilité et respectabilité.

Cependant, être un Gentleman repose sur un code, comme un code d’honneur.

La courtoisie ne peut en être l’unique et solide pilier et l’argent ne peut acheter élégance et respect.

Le Gentleman de l’époque georgienne

La première version du Gentleman apparaît sous l’ère Georgienne. Contrairement à la France, en Angleterre, cette position est moins attachée à un titre de noblesse ou à une particule nobiliaire. Il est caractérisé par une propriété terrienne et des qualités personnelles.

Source Wikipédia : Venu supplanter le franklin (propriétaire foncier libre), qui occupait au Moyen Âge le rang le plus bas de la noblesse, le simple gentleman vient donc après l’Esquire (Écuyer)N 2, lui-même inférieur — par ordre de préséance croissant — au Knight (Chevalier), au Baronet (Baronnet), au Baron (Baron), au Viscount (Vicomte), à l’Earl (Comte), au Marquess (Marquis), et enfin au Duke (Duc). Seuls les titres de Baron ou supérieurs à celui-ci appartiennent à la pairie (peerage), dont ne font pas partie les simples chevaliers ou les baronnets.

En mettant en place le code de conduite basé sur les 3R (Retenue, Raffinement et Religion), le Gentleman de l’époque géorgienne donne naissance au Gentleman de l’époque victorienne.

Le Gentleman de l’époque victorienne

Au XIXeme siècle en Angleterre, le concept de gentleman est bien plus que la définition d’une classe sociale. Il repose en partie sur le code de chevalerie de l’époque moyenâgeuse.

Dickens et Thackeray animent àl’époque de nombreux débats au sujet des devoirs et de la nature du gentleman. C’est que la définition même du gentleman est loin d’être simple.

 

Exemple de cette complexité, un gentleman ne vit pas du travail des autres. Logiquement selon Dickens un romancier en fait donc partie. A contrario pour Thakeray, cette profession n’est pas assez détachée des contraintes matérielles pour y accéder.

Dans le même ordre d’idée, certains considèrent le gentleman comme le résultat d’une éducation parfaitement réussie. Les autres y voient plus une lignée sociale pure.

La définition la plus largement répandue ressemble à ceci :

Quelque soit son origine sociale, le Gentleman est le résultat d’une éducation réussie reçue dans une grande école. D’ailleurs, un dicton annonce : “il faut une génération pour faire un Lord. Il en faut 3 pour faire un gentleman”.

George-Clooney-un-gentleman Image Abaca
George-Clooney-un-gentleman Image Abaca

“Les principales qualité du gentleman à l’époque victorienne.Selon le cardinal John Henry Newman, dans L’Idée d’université, de 1852, les qualités du gentleman peuvent être résumées ainsi :

Le véritable gentleman (the true gentleman) est d’abord quelqu’un qui ne fait jamais de tort à autrui : il cherche à ôter les obstacles qui s’opposent aux initiatives de ceux qui l’entourent, et évite tout ce qui pourrait choquer ou perturber l’esprit des personnes en compagnie desquelles il se trouve.”

Il ne se montre jamais ennuyeux, évitant de se mettre en avant dans la conversation. Il ne parle de lui que lorsqu’il y est contraint, et ne prête pas attention aux commérages.

Jamais mesquin ou petit, il ne cherche pas à tirer parti d’une situation de façon déloyale, et observe la maxime du sage, selon laquelle il convient de se comporter toujours envers un ennemi comme s’il devait un jour devenir un ami. Il a l’âme trop noble pour être blessé par les insultes.

Il supporte la souffrance, parce qu’on ne peut l’éviter, et la mort, car c’est sa destinée.”

Two young gentleman having conversation
Philippe Noiret Photo Getty Images
Philippe Noiret - Image Getty Image
Jean Paul Belomondo 2
Jean-Paul Belmondo - Un magnifique Gentleman

Et de nos jours, cela signifie quoi ?

Evidemment au fil des époques, le sens du mot gentleman à évoluer.

Aujourd’hui nous sommes loin de la définition originale du mot.

De nos jours, on l’utilise pour décrire les comportements, actions et états d’esprit d’un homme et généralement d’un homme de caractère.

Le statut repose largement sur des valeurs, la morale et un code d’honneur.

Pour autant, le parfait gentleman ne se sent pas supérieur aux autres. Ses actions sont enveloppées de politesse, de calme et de bienveillance.

Pour résumer, le Gentleman moderne peut se définir ainsi :

“Un gentleman s’appuie sur un savoir-être, un savoir-faire et un état d’esprit.”

Fred Astaire In Royal Wedding Image Wikipédia
Fred Astaire - Image Wikipédia
Jean Paul Belomondo 2
Jean-Paul Belmondo - Un magnifique Gentleman

GENTLEMAN et STYLE

Le gentleman fait la différence entre la mode et le style. Celui-ci souvent qualifié d’intemporel est plutôt sujet à une évolution lente tous les environ 10 / 15 ans.

La mode, si moche, quant à elle se doit d’être renouvelée tous les 6 mois.

Le gentleman n’est donc pas un homme à la mode !

Le Gentleman s’habille avec soin par respect pour lui-même et par respect pour les autres. C’est sa façon de se présenter sous son meilleur jour.

Cependant, il n’en reste pas moins un individu discret.

C’est un homme qui présente bien. Le Gentleman développe son style et s’adapte à son environnement. Il ne met pas mal à l’aise son interlocuteur ou une assemblée.

 

(Parenthèse, bien s’habiller n’est pas une affaire d’argent. C’est une question d’envie, d’éducation, de gout et de savoir-faire. C’est l’envie de se respecter et de respecter son interlocuteur. Avec certitude une caractéristique de Gentleman).

Fred Astaire - Image Wikipédia
Fred Astaire - Image Wikipédia
Image Wikipédia Fred Astaire en 1962
Image Wikipédia Fred Astaire en 1962

GENTLEMAN et CULTURE GENERALE

Surement un autre pilier des caractéristiques du Gentleman, ses connaissances en matière de culture générale.

 

Ici, point de méprise, il ne s’agit pas d’exposer son savoir. Il convient d’être capable de participer avec pertinence aux discussions d’ordre général. Par ailleurs, c’est un indispensable pour quiconque souhaite développer ses propres opinions à la lecture des informations générales disponibles et parfois politiquement orientées.

 

Il est l’opposé du je sais tout et je n’écoute personne. Bien au contraire, il est au service du partage de la connaissance.

LES QUALITES MORALES

Voici une liste longue et non définitive.

Toutefois des grandes lignes se dessinent. C’est :

  • Un homme avec des bonnes manières, assurément. Quel que soit la véracité de l’affirmation dans le passé. C’est une caractéristique du Gentleman moderne. Il est courtois, poli, galant et attentionné.
  • Un homme de parole, sans aucun doute. Une parole d’homme pas une parole de papier et de contrats.
  • Un homme qui valorise les autres et qui a confiance en lui. Il défend ses idées mais ne s’impose pas.
  • Un homme ouvert d’esprit, cultivé, intéressant et attentionné. Un Gentleman doit posséder cette faculté d’écoute qui valorise l’autre. Il est curieux des hommes et du monde.
  • Un homme humble et bienveillant, avant tout vrai et sincère.
  • Un homme d’action donc de volonté à opposer aux individus basant leurs vies sur l’espérance. En résumé, un homme courageux.
Dame et gentleman
Sartorial - Créer du lien
Gentleman
Daniel Craig

Quels rapports
le gentleman entretient
avec ces dames

Il traite les femmes avec respect.

 

Aujourd’hui, l’homme courtois, attentif, bienveillant et attentionné à l’attention des femmes peut être qualifié de gentleman.

 

Mais attention nous parlons d’actes sincères et gratuits. Pas de systèmes et de stratagèmes déguisant des objectifs moins disons “élégants”…

conclusion : Soyez un gentleman pour réussir plus et mieux !

Et pourquoi ne pas faire du statut de Gentleman est un objectif ? Une sorte de but dont le chemin est le moyen.

 

Un moyen de s’améliorer, une méthode pour façonner une meilleure version de soi.

 

Comme un chemin heureux à destination illusoire mais bienheureuse. Pourquoi pas ?

Pour conclure tentons de résumer ce qui fait de l’homme  un Gentleman aujourd’hui :

  • Un homme correctement éduqué, se comportant parfaitement en toutes occasions.
  • Un homme de savoir et de savoir être.
  • Un homme reposant sur des qualités morales indéniables, au service des autres avant d’être à son propre service.

 

Proposition ouverte à la contradiction et à la révision.

De nos jours, les qualités qui font de l’homme un gentleman sont plus axées sur le fond que sur la forme ! Et c’est tant mieux à une époque ou l’apparence l’emporte souvent sur le fond…

 

En savoir plus sur le sens et les usages du mot “sartorial” ? C’est ici.

"Devenir un gentleman,
comme un chemin heureux
à destination illusoire
mais bienheureuse"

"Devenir un gentleman,
comme un chemin heureux
à destination illusoire
mais bienheureuse"

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires